18 ans déjà…

18 ans déjà…
Toujours la même émotion en pensant à la Longue Dame Brune

Extrait édito 14 LE JOURNAL N°26 (décembre 1997)

1997 s’achève ! Je ne vous ferai ni bilan, ni rétrospective mais vous dirai simplement que cette année s’achève sur une note triste. Celle qui avait su garder en toutes circonstances son humour, son recul et cette distance merveilleuse qui paradoxalement la rapprochait tellement de son public, celle qui a bercé mon adolescence de ses coups de gueule, de son amour, s’en est allée.
La Grande Dame Noire ne m’enverra plus de fax où elle m’appelait l’Enfant-roi. Elle ne viendra plus au rendez-vous, nous faire frissonner et chanter avec elle.
Barbara a compté dans ma vie comme une partie de la famille qui m’a manqué. Elle a traversé mes déserts et éclairé mes nostalgies.
J’étais et je serai à jamais un de ses fans les plus fidèles.
Au revoir « Madame ». Merci.. A tout à l’heure…

Patrick

Barbara_2015

Publié le 24 novembre 2015